Notice sur l’église Sainte-Cécile d’Albi

Hippolyte Crozes
1841

À travers le mouvement qui agite l’époque actuelle, des hommes de cœur et de talent, ont ouvert à l’esprit français une noble carrière. Ils ont compris ce qu’avait de grand le culte des souvenirs ; tout ce que nos vieux monuments offraient de majestueux et de sublime. Les écrivains et les poètes, par un retour inattendu vers le moyen-âge, se plaisent à introduire dans leurs ouvrages, ou dans leurs fictions, des châteaux, des donjons, des temples gothiques, tant ont de charme les traditions qui se rattachent à la religion ou à la gloire de la patrie ! L’histoire ne se borne plus à reproduire des Chroniques, souvent mensongères ; elle veut remonter aux sources, et trouver la preuve des faits dans les traces ineffaçables que les siècles ont laissées sur leur passage. On parcourt des yeux les murs des vieux édifices, pour y découvrir des inscriptions, pour y déchiffrer des légendes : les manuscrits qui peuvent éclairer leur origine ou marquer les phases de leurs embellissements successifs sont recherchés et scrutés avec avidité ; chaque pays s’empresse de produire ses propres richesses, chaque province fait valoir ses titres religieux et nationaux.

EPUB
MOBI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s