La Malibran

Jules Bertrand
1864

Une des plus grandes physionomies artistiques de notre époque est bien, sans contredit, celle de la Malibran. Cette artiste commence à passer dans les merveilles légendaires ; cependant rien n’est plus vrai, rien n’est plus beau, rien n’est plus palpitant que la vie de cette femme, qui n’eut point d’égale. Ceux qui l’ont entendue ne l’ont pas oubliée ; et ceux qui ne l’ont point connue aiment à parler d’elle.
EPUB
MOBI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s