De l’exportation des vins de Bourgogne dans les pays chauds

Alfred de Vergnette de Lamotte
1851

Au moment où la consommation des vins de luxe semble diminuer sur le continent, les producteurs se demandent avec inquiétude si de nouveaux marchés ne pourraient nous être ouverts. On tourne ses regards vers l’Amérique, l’Algérie, les Indes, l’Océanie ; on s’informe si nos produits peuvent résister à l’action de la chaleur et supporter la fatigue des longs voyages ; et, pendant qu’on s’interroge, qu’on discute, le mal empire et peut-être menace la Bourgogne d’une ruine complète.

EPUB
MOBI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s