La Counfessien d’un Jacob

Pierre Bellot
1820

Patroun SIBLET.

Bounjou Meste Noura, toucas leis cinq sardinos.

Meste NOURA.

Sies gai coumo un quinsoun ; courres per leis cantinos.
A la pouncho doou jour ?

EPUB
MOBI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s