La counfessien d’un enfant dé Marsié

David
1857

Sieou deis purs Phocéen, sieou dé la place Nove,
S’aves l’air d’en doutar, v’en dounarai la prove ;
Moun pèro vigué jou din lou quartier doou Cous,
Lou paouré ! l’a perdu tout prochi doou Grand-Pous ;
Ai toujou ben aïma nouestre veiye Marsie,
Aï fa bria soun noum din lou foun dé l’Asie ;
L’aï fache respecta partout mounté foulié.

EPUB
MOBI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s